Le Réseau 535, en ces périodes progressives et incertaines de réouverture des lieux culturels, reste solidaire des revendications de ses acteurs de terrain.

Il s’interroge de la réforme de l’assurance chômage, qui fragilise la survie déjà difficile de l'intermittence du spectacle. 

 

Depuis 2020, de nombreuses situations préoccupantes en région nous questionne sur l’avenir des soutiens des politiques publiques vis à vis de notre secteur. Nous appelons maires, présidents d’intercommunalités, de Départements et de Région à la plus grande solidarité envers les équipes artistiques et de lieux en région, dans un contexte où sortie de confinement ne rime pas avec sortie de crise économique et artistique.

 

En ce contexte électoral, nous tenons à rappeler que l’Inter-Réseau Nouvelle-Aquitaine, formé des réseaux culturels régionaux du RIM, de Grand’Rue, d’ASTRE, de CINA, de LINA, d’AENA, d’AGEC&Co et du Réseau 535, souhaite sensibiliser les différents candidats à la présidence à six propositions concrètes :

  • Créer des espaces de concertation rassemblant tous les acteurs artistiques et culturels et tous les niveaux d’actions publiques. 
  • Accompagner l’accès à la Responsabilité Sociétale des Organisations et à la transition écologique. 
  • Garantir les conditions d’accès aux pratiques artistiques tant pour les professionnel.le.s que pour les amateurs. 
  • Soutenir les coopérations artistiques et culturelles dans les territoires. 
  • Soutenir l’emploi culturel et le travail artistique dans les territoires 
  • Faire de la reconquête des publics et du lien aux territoires nos priorités 

Vous pouvez retrouver le plaidoyer en ligne en cliquant sur ce lien.


En quelques chiffres, l'Inter-Réseau, c'est