RÉSEAU 535

Main Content

Région(s) en Scène



Les artistes accompagnés

En spectacles

Louise TossutLouise Tossut - Desnonimo - Musique
Desnonimo est un univers plein de douceur où l’on découvre des animaux plus colorés les uns que les autres. Des animaux issus des chantefables de Robert Desnos qui viennent à notre rencontre de manières surprenantes, parfois amusantes mais souvent poétiques. Un concert aux esthétiques variées des musiques actuelles, accessible dès le plus jeune âge, qui invite à rêver, chanter... et pourquoi pas danser !


Placeholder image Cie Tac Tac | « Nos fantômes » - Arts de la marionnette
"Dans la jungle théâtrale, il y a les éléphants. Ceux qui ont tracé de grands sillons pour que, nous, petits animaux, nous puissions nous repérer et avancer. La tragédie d’Hamlet est, pour moi, un éléphant majestueux et aujourd’hui je souhaite m’aventurer dans son sillage tout en gardant ma démarche d’oiseau déplumé.
Au théâtre, comme dans notre vie quotidienne, certaines œuvres littéraires possèdent une place singulière. Cette création mettra en lumière ce lien entre notre vie ordinaire et la Tragédie éternelle et gigantesque.
Deux échelles se confrontent celle d’un ado qui se bat avec l’absence d’un père et celle d’Hamlet qui se bat pour retrouver l’honneur de son père, Roi du Danemark assassiné.
D’une échelle à l’autre nous passerons de l’intime au spectaculaire."
Clément Montagnier


À venir La Vaste Entreprise | « L'Origine du Monde » - Théâtre
« Le mercredi 28 janvier 2015, je passe par hasard devant une brocante.
Mon regard se pose sur une toile peinte. C’est L’Origine du monde.
C’est une copie d’assez mauvaise facture, un peu abîmée, posée sur le pavé entre une roue de vélo et un lot de petites cuillères en argent. Je me dis que pour quelques euros, j’aimerais bien qu’elle rejoigne ma collection d’objets divers et variés qui attendent patiemment leur heure pour figurer dans un prochain spectacle. »
Les dimensions de la toile de Courbet , L’Origine du monde, sont de 46x55 cm.
Les dimensions de la copie trouvée sur une brocante sont aussi de 46x55 cm.
Je ne connais pas le prix de la toile originale.
La copie coûtait 200 euros.
Cette reproduction est aujourd'hui :
- l'heureux point de départ d’un empilement précaire de questions plus ou moins pragmatiques, ou philosophiques, ou économiques, ou poétiques, sur la valeur potentielle des choses, sur la valeur potentielle de l’argent, et surtout : sur la valeur potentielle de l’aventure.
- l'occasion de passer ensemble un moment potentiellement convivial et palpitant, quelque part entre la conférence, le jeu d'argent, l'histoire dont vous êtes le héros et la réunion Tupperware.
- le prétexte, sonnant et trébuchant, à un certain nombre de représentations au très fort potentiel.


A venirLa Volige | « Mes ancêtres les gaulois » - Théâtre
À la manière d’une enquête historique sensible, imaginaire et politique, Nicolas Bonneau souhaite interroger notre « roman national ». Il remonte le cours de son histoire personnelle à travers son arbre généalogique à partir de Pierre Bonneau, né en 1875, à Germond, dans les Deux-Sèvres. De cet arrière-arrière-grand-père qui a usé ses fonds de culotte sur les bancs de l’école laïque en apprenant le Petit Lavisse, en passant par la guerre 14/18 de son grand-père Ernest, la participation de sa grand-mère Simone au défilé de Jeanne d’Arc, la collaboration, Poujade, le Puy-du-Fou, France 98 ou Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2002, Nicolas Bonneau balaye notre histoire contemporaine tout en parlant d’une famille pas si banale du fin fond de la Gâtine, la sienne.


Parles à la poussièreHecho en Casa| « Parles à la poussière » - Théâtre
Ana, reporter, doit partir au Japon dans la région du Kansaï, entre Kyoto et Osaka, pour photographier un parc d'attractions "Le Nara Dreamland" abandonné depuis 2006.
Juste avant son départ, il lui faut trouver les mots pour annoncer à sa "petite" sa séparation avec son père. C'est la guere entre Pier et Ana. Tous les détails disparaissent ...
Alors qu'un oiseau se cogne à la vitre de la chambre de la fillette, Pier ramasse les feuilles mortes tombées mystérieusement à l'intérieur de la maison.
En plein coeur de la nuit, au Ryokan Hakouhou, dans sa chambre d'hötel, Ana reçoit la visite de Sadako Sasaki, morte à Hiroshima en 1955.
A la lisière du fantastique, entre passé et présent, un voyage initiatique sous un ciel constellé de mille grues en papier.


Les embelliesCie L'ouvrage | « Les Embellies » - Théâtre
Les Embellies, c’est un « théâtre quasi-comique » signé Alice Geairon, dans un montage d’écritures variées : théâtre, romans, essais, chansons, radio … C’est un assemblage de 6 personnages – et comédiens – hauts en couleur et en singularités. Avec leurs fantaisies, leurs absurdités et cet étrange rapport qu’entretient notre époque avec l’usage du temps.
Tantôt absurdes, poètes, philosophes, clowns, ils se débattent avec splendeur dans ces équations : Qu’est-ce que le temps libre ? Que fait-on quand on ne fait rien ? A-t-on vraiment le temps de ne rien faire ? Et pourquoi faut-il faire quelque chose pour être quelqu’un ?
La scène elle-même est un sas hors du temps, un café improbable. A coup de fantaisies personnelles, nos 6 personnages se rencontrent et se révèlent : L’Homme Qui-a-le-temps, La Femme Soucieuse-de-bien-faire, Le Professeur, La Veille Dame qui Marche, Le Garçon, La Jeune Femme Qui-ne-sait-pas-bien-quoi-faire-de-sa-vie prennent leurs libertés avec le réel. On passe la serpillère au pulvérisateur, on monte un orchestre avec des verres de sirop, on mange même des crêpes avec le public après le spectacle.


A venirCie Caus'Toujours | « Les Dangers de la lecture» - Théâtre
Enfin une conférence qui a le courage de dénoncer les innombrables méfaits de la lecture.
Dès le plus jeune âge on assène à nos pauvres chérubins le dogmatique et péremptoire : « c’est important de lire ». On nous fait miroiter la lecture comme le sésame qui nous ouvrira les portes d’une vie meilleure. La réalité ne s’avérerait elle pas beaucoup plus sournoise ? Cette image enchanteresse ne dissimulerait elle pas de sombres dangers ?
Face au puissant lobby de la lecture qui n’a de cesse de mettre en exergue ses bienfaits, il est urgent de rompre l’omerta et de faire entendre une voix dissonante pour alerter la population.
C’est tout l’objet de cette audacieuse et singulière conférence qui ose faire la démonstration de sa dimension nocive et hautement subversive.


A venirCie Nanoua | « Un jour sans Pain » - Théâtre d'objets
Une passeuse d’histoires sillonne entre le présent et le passé, entre les chemins de vie de deux êtres libres : Ozil, son petit frère de cœur venu de loin, et Claudius, son grand-père.
L’histoire de ces deux générations entre en résonance avec l’univers du pain, et la façon dont on nourrit notre regard sur le monde, fait-maison ou fondu dans le moule ?
Les matières se libèrent, se partagent, les éclats de rire aussi, notre humanité s’agite, et dans ce monde qui part en miette, cette femme tente de dessiner demain.


A venirCie Hors-Séries | « Yellel » - Danse
Hamid Ben Mahi entame avec YELLEL, un voyage nécessaire à la réappropriation de ses origines familiales par le prisme de la richesse culturelle et de la beauté du monde arabe.
Accompagné par cinq danseurs, il opère une traversée des différentes formes d’expressions artistiques et traditionnelles orientales : les musiques, les danses mais aussi les codes, les couleurs, les symboles, les écritures... Une manière de se (re)plonger dans cette « culture » qui fait partie de ce qu’il est, et dont il s’est éloigné dès le plus jeune âge.
Un voyage qui vise à mettre en valeur ces spécificités et ces différences comme des richesses et non plus comme un manque ou un sentiment d’exclusion. Un souffle d’optimisme qui nous amène à s’accepter tels que nous sommes, avec nos propres histoires et nos multiples appartenances.


A venirL'Envoûtante | Concert
L’ENVOÛTANTE est un groupe de rap composé d’un batteur-synthé et d’un MC. Leur musique tisse un minimum de matière pour un maximum d’énergie. Hors des sentiers battus et hors des sujets cent fois débattus.

A venirKolinga | Concert
Après 4 ans d'existence, un album : Earthquake et près de 150 concerts en duo, le groupe Kolinga se sépare des loopers pour donner à sa musique une autre dimension en intégrant de nouveaux musiciens. Surprendre, aller plus loin dans la création, dans le partage, c'est bien l'idée après l'année 2018 qui fût déjà riche en belles aventures, comme la collaboration avec l'auteur et rappeur Gaël Faye qui les a mené jusqu'à l'Olympia. Du français à l'anglais en passant par le lingala, langue du Congo cher à la chanteuse Rébecca M'Boungou, leurs chansons qui puisent dans les racines de la "Black Music", n'en sont que plus intenses et généreuses. Avec elle, Arnaud Estor à la guitare, Jérôme Martineau-Ricotti à la batterie, Nico Martin à la basse, Jérémie Poirier-Quinot aux claviers, choeurs et flûte traversière et enfin Vianney Desplantes à l'euphonium et au flugabone, sont autant de personnalités musicales éloignées qui en vérité parlent le même langage, celui de la musique ressentie qui nous invite à un voyage singulier, mais aussi celui du groove, de la transe enivrante et des rythmes ancrés.


A venirSanta Machete | Concert
"...Inspiré par l'énergie du soleil et le souffle de la tempête, Santa Machete est un collectif de 7 musiciens qui combattent sur les Terres d'Afrique et d'Amérique Latine. Issus de la rue et porteurs de masques étincelants, ces mercenaires voyagent avec leurs instruments et autres machettes pour trancher la morosité par la danse, les sourires et la transe..."


A venirAline & Cie | « Nos vies » - Théâtre & improvisation 
"Nos vies sont faites de rires, de larmes, d'épreuves, de frustrations, de joies…
Et si on profitait de tout ça pour improviser ? Pour raconter, chanter, inventer des nouvelles vies ou les modifier pour en arranger la vérité..."
Igor Potoczny
Igor Potoczny se lance le défi de s’appuyer sur nos vies, de les mettre en mots, de déposer son imaginaire sur des bouts de noss vies.
Autant d’éléments permettant la création d’une improvisation unique sur la vie.
Le comédien - improvisateur parcourt les scènes française et francophone depuis plus de 20 ans, son dernier spectacle représente l’aboutissement d’un travail d’observation et d’expérience offert par le public.
Le partage des arts sur une même scène est une des signatures artistiques du comédien, Nos Vies en propose une nouvelle exploration.
A chaque représentation, Igor Potoczny invite un artiste à venir improviser avec lui ; musicien, dessinateur, danseur, photographe… c’est aussi ça l’originalité du projet ! Partager un instant de création éphémère avec un autre artiste, se faire croiser les univers artistiques par le prisme de l’improvisation…


A venirCie Cailloux Sauvages | « Petits Silences » - Arts de la marionnette
Une table à hauteur d'enfants, des matières,
Des éléments à manipuler, deux corps...
Que serait un langage qui se passerait de mots ? A quel endroit nous touche le silence ? Les enfants sauront, d’instinct. Cette table est un espace habité par deux comédiens danseurs, avec le langage des corps, des gestes, des objets. Un lieu pour tracer, installer, construire, se rencontrer.

A venir Cie l'Oubliée | « Un contre un » - Danse
Leur espace, un cocon aux airs de purgatoire.
Où l’endroit est l’envers de l’autre, est leur cage de liberté.

Librement inspiré des personnages d’Orphée et Eurydice, Raphaëlle Boitel bouscule le mythe de façon lu- dique et surréaliste avec au coeur de son sujet, Eurydice. Une façon d’interroger les stéréotypes, la place et le rôle de chacun, ceux que la société impose, de raconter aussi la vie et ses limites, et la façon de les transformer pour vivre autrement.


A venirCie Mouka | « La petite fille et le corbeau » - Arts de la marionette
C’est l'histoire d’une rencontre entre une petite fille et un corbeau resté seul avec un œuf à couver. Rythmé par une énergie enfantine et animale,ce conte écologique nousrévèle la beauté d'un monde sauvage. L'amitié de la petite fille et du corbeau prend vie dans une nature puissante et nousrappelle à notre humilité face aux éléments. Le spectacle se dessine à la craie au fur et mesure du conte pour laisserson empreinte et nous raconter que cela va bien se terminer. Avec La Petite Fille etcorbeau, la Cie Mouka plonge dansle texte de Daniel Lemahieu, d'où nait un besoin vital d'amour dansla frénésie d'un monde en perpétuelle évolution.


Présentations de projet

A venirCie Les Indiscrets | « Fin de partie - Beckett » - Théâtre
Debout ou assis ? Telle pourrait être la situation de cette fin de partie. Hamm, le maître des lieux, aveugle, dans son fauteuil roulant, ne pouvant se lever. Clov, son fils adoptif, l’esclave-valet du père tyran, dans la difficulté de son corps souffrant, ne pouvant s’asseoir. Et dans leurs poubelles, les parents de Hamm, culs de jatte, ni debout donc, ni vraiment assis. Tous contraints de continuer leur partie, de jouer jusqu’au bout au jeu d’une fin qui n’en finit pas de finir.
Loin d’une vision cérébrale et existentielle de l’oeuvre de Beckett, la Cie des Indiscrets entend s’appuyer sur la singularité de son parcours pour aborder la pièce pour ce qu’elle est, une formidable machine à jouer et une magnifique partition sonore et visuelle. Entièrement vouée derrière (et devant) son irrésistible humour, au théâtre, à la poésie et à la beauté.


A venirCLEO T | « Arias » - Musique

A venirCie Carna | « Des femmes respectables » - Danse
Ce projet se composera sous forme de diptyque sur les thématiques de genre et de classe avec la création d’une forme légère « De la puissance virile » (titre provisoire) et pour la salle « Des femmes respectables ».
Lorsque j’ai commencé à imaginer ce projet, les évènements #Metoo #Balancetonporc venaient d’émerger et le constat était dramatique: l’oppression masculine est et reste très ancré dans nos sociétés dites modernes. Metoo a été un hashtag que des centaines de milliers de femmes ont utilisé pour dire qu'elles aussi ont subi des violences sexuelles suite à l'affaire Harvey Weinstein ("me too" = "moi aussi »).
Ces évènements ont mis un coup de projecteur sur une des oppressions les plus courantes dont sont victimes les femmes.
Après avoir longtemps échangé au sein de la compagnie, il apparaissait important pour nous de devoir se confronter à ce sujet à travers le regard de plusieurs femmes présentes au plateau et qui partageront cette interrogation commune : Comment envisager la question de la fabrique sociale du féminin ? Quels peuvent être les modes de résistance des femmes? Les origines ou plutôt les appartenances sociales sont-elles déterminantes dans les rapports de domination? Dans quelles mesures?


A venirCie Thomas Visonneau | « Léonce et Lena » - Théâtre
Fausse comédie fleur-bleue, véritable pièce punk-romantique, Léonce et Léna est une parabole acide sur l’inévitable destinée des hommes. Ici, tout est politique et poétique. Les personnages sont grotesques et superbes, manipulés et manipulateurs, révèlent sans le savoir le bancal du monde et l’instabilité des sentiments. Le temps est suspendu. Le théâtre est roi. Dans un monde de faux-semblant où nous restons des marionnettes, comment enlever nos masques et couper nos fils ? Peut-on s’échapper de notre destin ? Et d’ailleurs… le destin existe-t-il ?


A venirCie Les Figures | « Jeanne & Gilles (demain encore l'Apocalypse) » - Théâtre
Apocalypse : Substantif féminin. Écrit sous forme de visions des révélations sur la fin des temps. Du grec «APO»: mettre dehors, et «KALIPS» : la chose cachée. L’apocalypse est l’action de dévoiler ce qui est caché.
1429 - 2020. D’une Époque à l’autre, les mêmes signes de la fin d’une ère. Tout s’effondre, tout collapse, la Terre tremble, la Terre irrupte, la Terre casse. Épidémies, bouleversements climatiques, et l’ urgence de vivre à la veille de la fin d’un Monde. De chercher quel regard porter sur cette nouvelle catastrophe. C’est encore demain l’Apocalypse, la Révélation. Et nous, nous sommes là, sur la faille, à observer la tectonique des plaques de l’Histoire des Hommes, à aiguiser notre regard, à fabriquer des visions collectives. Pour s’arracher à l’impasse du présent.


A venirLe Liquidambar | « La part des anges » - Arts de la marionette
L'histoire est celle d'une femme qui travaille dans un studio de doublage. Un coup de téléphone l'informe que son grand-père, le dernier membre de sa famille, est mourant. Elle se précipite alors à son chevet, à l'autre bout de la France. Dans la maison de son grand-père, le temps s'arrête. Le monde soudain se tait dans un insupportable silence. Dans le bureau de son grand-père, elle trouve son vieux dictaphone. Elle n'a plus qu'une idée en tête, retrouver des cassettes pour réentendre sa voix. En cherchant encore, elle va découvrir le travail de Georges Charpak, physicien français, lauréat du Prix Nobel de physique en 1992. Ce scientifique a travaillé sur un projet extraordinaire: les sons fossiles. Il a émis l'hypothèse selon laquelle la matière conserve les traces laissées par le son. Une poterie par exemple, façonnée dans l'Egypte antique, porterait sur elle des sillons laissés par les mains du potier. Il suffirait ensuite lire ces sillons, un peu comme un disque vynile pour réentendre les sons qui existaient ce jour là dans l'atelier du potier.


A venirCie Chiroptera | « Tout un monde » - Danse
Tout un Monde est une pièce en cours de création, la dernière conçue par Maud Vallée qui aborde les sujets de la transformation et de la déformation.
À partir de matériaux que les interprètes vont installer sur le plateau, ces derniers vont les mettre en mouvements.
Ils seront guidés par les contraintes et les caractéristiques des éléments du décor et la chorégraphie s’écrira à partir de là.
L’interprète n’est pas le coeur du sujet : il est un prétexte pour manipuler la scénographie qui se construit puis se déconstruit tout au long de la pièce.
Un accordéoniste-chanteur accompagne le duo de danseurs . Sa musique aux influences tsiganes soutient avec poésie le propos dansé.